Dezoomer | Zoomer | Print | PDF | Envoyer à un ami | Facebook | Twitter |

Les Conseils citoyen

S’investir dans la vie de son quartier, monter des projets, organiser des événements, partager des moments de convivialité… Dans tous ces domaines, l’Agglomération soutient les initiatives locales avec un objectif simple : inciter les habitants à mieux vivre leur quartier.

conseils_citoyen

Les Conseils citoyen, des acteurs au sein de leur quartier

Dans le cadre de la mise en place du Contrat de ville, la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 a prévu la création de Conseils citoyens pour chaque quartier relevant de la géographie prioritaire. L'objectif ? Associer les citoyens aux projets qui seront mis en place dans leur quartier. 

 

Qui participe ? 

Les Conseils citoyens sont ainsi composés pour une première moitié de représentants des habitants et pour la seconde des acteurs locaux (associations, commerçants, professions libérales, artisans, parents d'élèves...), tous volontaires et désignés suite à un tirage au sort. Les conseils citoyens peuvent s’exprimer aux côtés des acteurs institutionnels, agir pour leur quartier, faire des propositions sur des sujets tels que la solidarité, la famille, l’habitat, l’emploi, l’éducation, la culture, le sport, le transport, la vie du quartier...

 

Quelles différences avec les conseils de quartier ?

Une différence de cadre

Contrairement aux conseils citoyens dont les missions sont définies par la loi de programmation pour la ville et cohésion urbaine, les conseils de quartiers ne sont pas encadrés législativement. Si leur création est obligatoire pour les villes de plus de 80 000 habitants (loi Vaillant de 2002), la composition des conseils de quartiers et leur fonctionnement résultent de la seule initiative des élus locaux.

Une différence de finalités

D’un côté, les conseils de quartier ont pour objectif de favoriser la participation citoyenne dans les quartiers pour la développer à plus grande échelle. Voilà pourquoi ces conseils sont obligatoires dans les grandes villes. De l’autre, les conseils citoyens doivent permettre d’associer, plus spécifiquement, les habitants des quartiers de la politique de la ville à la mise en oeuvre de projets locaux.

 

L’Agglo accompagne les communes

En tant que pilote du Contrat de ville 2015-2020, l’Agglomération a souhaité accompagner les communes dans la constitution de leur conseil citoyen tout en proposant une dynamique d’échanges et de mutualisation. Sur notre agglomération, cinq conseils citoyens ont été mis en place : trois pour Melun (ils englobent l'Almont, Les Mézeraux et Montaigu/Le Plateau de Corbeil/Schuman/Plein Ciel), un pour Dammarie-lès-Lys (qui concerne le quartier de la Plaine du Lys, de l'Abbaye du Lys et Bernard de Poret) et un pour Le Mée-sur-Seine (les Courtilleraies, Circé et Plein Ciel).

Les membres de ces cinq conseils citoyens ont été officiellement nommés par arrêté du Préfet en date du 27 mai 2015. Les Conseils citoyens bénéficient d'un support de gestion indépendant, l'association A2C (Appui aux Conseils Citoyens), qui prend en charge le fonctionnement matériel et financier des cinq instances.

Si cette démarche vous intéresse, rapprochez-vous de votre mairie ou du service Politique de la Ville de la Communauté d'Agglomération

Les Conseils citoyen
Les Conseils citoyen
* : Champs obligatoires